1a Rue de Chigny - 51500 Ludes - France
+33 (0)3 26 61 12 84
contact@champagnesergerafflin.fr

Pour visiter notre site, vous devez être en âge de consommer de l’alcool selon la législation en vigueur dans votre pays.
S’il n’existe pas de législation à cet égard, vous devez être âgé d’au moins 18 ans

J’accepte les termes et conditions de ce site :

Oui Non


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Histoire du champagne

images/pages/histoire_champagne/ARCHIVES_DOM_CICV.jpg
images/pages/histoire_champagne/ARCHIVES_Vitraux.jpg

L’existence de la vigne en Champagne remonte aux débuts de notre ère. Ce sont les Romains qui introduisirent la culture de la vigne en Champagne. Ils avaient déjà décelé l’originalité du terroir: un climat océanique de transition, un sous-sol crayeux et un relief de coteaux.

Au Moyen Age, les vins issus de la Champagne étaient confondu aux «Vins de France», produits dans le Bassin Parisien. Cependant une chose reste à noter, les vins originaires de Reims et d’Epernay étaient perçus comme ne faisant pas mal à ceux qui en buvaient.
C’est depuis le règne du Roi Henri IV qu’on commença à qualifier par «vins de Champagne».

Le Champagne n’apparut qu’au XVIIème siècle, lorsqu’on commença à maitriser de l’effervescence naturelle du vin local et, comme le faisait le moine Dom Pérignon, à tailler la vigne et à assembler les crus et les cépages.

Le Champagne devint le vin des sacres, puis le vin des rois. Son succès s’étendit aux élites aristocratiques du monde entier au XIXe siècle grâce au dynamisme des maisons de champagne, qui en firent le symbole de l’esprit français.

Au début du XXe siècle, phylloxéra et première guerre mondiale détruisirent la majeure partie du vignoble et les Champenois vont replanter en prenant conscience de l’existence d’un patrimoine collectif à protéger.


Aujourd’hui, il se vend chaque année plus de 300 millions de bouteilles dans le monde entier.

La France reste le premier consommateur de champagne, 55% de la production annuelle en 2013. S’en suit l’Europe avec 24% consommé puis le reste du Monde avec 21% (notamment les États-Unis et le Brésil).

Grâce au travail de milliers d’hommes et de femmes qui œuvrent pour faire perdurer la qualité du champagne et aux ambassadeurs qui relaient une image haut de gamme, qualitative et festive à travers le monde, la renommée du champagne continue son ascension.

Source : Reims.fr

images/pages/histoire_champagne/ARCHIVES_Don2000Modif.png
images/pages/histoire_champagne/ARCHIVES_VINS&ROIS.jpg